Avis n°4 - Les méthodes alternatives sont-elles fiables ?

Publié le par Chiarastory

"Les méthodes de test alternative à celles sur les animaux ont-elle la même fiabilitées au niveau des résultats?

Je m'intéresse pas trop au sujet, mais je pense qu'on n'y peux rien si déjà malgré ces tests on trouve des produits cancerigènes dans les rayons, faut bien des cobaye, c'est triste mais c'est comme ça."


Ne mélangeons pas tout... On trouve des produits cancérigènes, oui, comme les parabènes pour ne citer qu'eux. Mais si on sait justement que ces ingrédients sont cancérigènes, qu'est-ce qui nous empêche de les retirer des rayons ? Les lobby cosmétiques ? Ces mêmes lobby qui s'acharnent à lutter pour le droit de tester sur le vivant, pour des raisons économiques.

Ce n'est pas un manque de connaissances qui nous empêche de retirer des rayons les ingrédients cancérigènes, mais bel et bien la mauvaise foi des entreprises qui les commercialisent en connaissant les risques.

Le fait de tester in vitro ou sur de la peau humaine reconstituée, ou issue de la chirurgie esthétique me semble plus fiable au contraire que la vivisection. En effet, et je ne suis pas la seule à le dire, certains scientifiques ont bien plus de crédit pour le faire (ProAnima, Antidote)... aucun individu n'est un modèle fiable pour un autre. En quoi les réactions observées sur les lapins nous renseignent-elles sur les réactions à obtenir sur nous, humains ?

Il faut garder son sens critique et arrêter de croire que les industriels veulent uniquement notre bien à travers ces tests. La loi impose aux marques de tester leurs produits, sur les animaux, ou grâce à des méthodes alternatives homologuées, selon les possibilités. Si les méthodes alternatives n'étaient pas fiables, la vivisection serait la seule voie, mais ce n'est plus le cas.

Et puis pour faire simple, j'ai la peau sensible, et je ne supporte pas tous les cosmétiques... Pour avoir essayé différentes marques, je peux témoigner en tant que cobaye, que les produits bios ou à fort composé végétal me font moins de réactions que les autres...


Pour aller plus loin, des chercheurs ont mis en évidence la présence de parabens (conservateurs très utilisés en cosmétologie) dans des tumeurs du sein... Les industriels mis en cause ont rejeté l'argument, pourtant très souvent défendu, comme quoi les parabens seraient responsables de certains cancers du sein... Et qu'ont-ils argumenté ? Ils ont dit tout simplement que ces parabens avaient pu rejoindre la tumeur une fois que celle-ci était déjà formée... Et que tant que la relation de cause à effet ne serait pas entièrement prouvée, les parabens seraient encore utilisés. Facile ! Sauf que les accusations vis à vis des parabens ne datent pas d'hier. Et on a affaire parfois en science à des quasi-certitude, soit des certitudes que l'ont ne peut pas prouver, mais qui sont réelles... L'affaire des parabens en est une...

Publié dans Vos avis

Commenter cet article

jérémie 12/04/2009 23:30

fiabilité ligne 2
cancérigène ligne 5
cobayes ligne 5