L'Italie, en avance sur la question

Publié le par Chiarastory

L'objection de conscience

L'Euroniche (European Network of Individuals and Campaigns for Human Education) a pour but de promouvoir les alternatives à l'utilisation de l'animal dans l'enseignement universitaire, notamment, par l'emploi de vidéos, d'outils multimédia, de mannequins. L'organisation milite aussi pour l'adoption généralisée d'un droit d'objection de conscience pour les étudiants en biologie, qui leur permettrait de refuser l'expérimentation sans en être sanctionné. Ce droit existe déjà en Italie.

Ce droit permet aux étudiants d'exprimer leur conviction, et d'avoir recours à des méthodes alternatives. Il permet d'insister sur la non-fatalité de la vivisection.

2 ) L'opinion populaire

Morini est une exploitation qui a vendu durant plus de 30 ans des animaux (chiens et rongeurs) aux laboratoires de vivisections. [...] il y a deux ans, grâce aux énormes protestations de l'opinion publique en Italie, horrifiée par l'utilisation de jeunes Beagle dans les laboratoires de vivisection, le Conseil régional d'Emilia Romagna a approuvé une loi régionale déclarant que "dans toute la région, les chats et les chiens ne puissent pas être vendus et être employés pour l'expérimentation". Cette loi a posé beaucoup de problèmes à l'exploitation de Morini parce que son principal revenu provient de la vente des chiens, davantage que des rongeurs ou de tout autre animal, aux laboratoires.

Commenter cet article