N'encouragez pas les animaleries !

Publié le par Chiarastory

La plupart des chiens vendus en animalerie proviennent des pays de l'Est, mais pas d'élevages sérieux. Ces chiots sont élevés en batterie, retirés beaucoup trop tôt à leur mère (pas encore sevrés et surtout pas du tout sociabilisés).Ils font des milliers de kilomètres pour arriver dans les animaleries dans des conditions de transport insalubres et insupportables ; pour cette raison, beaucoup meurent avant d'arriver derrière les vitrines des magasins.

Pour les survivants, la situation n'est guère meilleure : en effet, la plupart de ces chiots n'ont pas été vaccinés ni vermifugés correctement, ils sont donc le plus souvent malades, voire mourants.

Malgré tout, les chiots qui survivent, vous causeront des problèmes!! En effet, leur absence de sociabilisation dans leur jeune âge pourra les rendre peureux donc agressifs et il est très difficile, même avec l'aide d'un comportementaliste, de " récupérer " un chien sain d'esprit après un tel traitement. Vous devrez également supporter des dépenses vétérinaires considérables pour soigner les maladies qui surviennent trés souvent dès l' achat (parvovirose, toux du chenil, problèmes récurents de peau etc...).

Sources : http://www.boulesdesdoms.com/art/trafic.htm
SPA, et autres sites sur le sujet...

Où trouver son compagnon poilu ?

Si vous souhaitez adopter un chien de race, vous pouvez vous tourner vers un éleveur professionnel, qui éduque ses chiens avec amour et respect. Si vous ne souhaitez pas spécialement un chien de race, les SPA et refuges regorgent de chiens plus mignons les uns que les autres, qui ne demandent que votre amour. :)

Publié dans Animaux domestiques

Commenter cet article

Lore 07/06/2011 21:27


Malheureusement, cet article met en évidence la réalité. Je possède un chien qui vient d'une animalerie où il a été reconnu (par la suite) que les chiens venaient des pays de l'Est.
C'est vrai, à l'époque on n'était pas renseignés sur ces endroits, c'était il y a longtemps (j'avais 10 ans), mais je me rappelle des "aquariums" dans lesquels les chiots étaient stockés. Une sorte
de supermarché des animaux. (Je pense que je n'oublierais jamais ça)
Bref, j'ai chouiné, versé toutes les larmes de mon corps et suis ressortie avec une boule de poils craquante à souhait (un bichon, pour la petite histoire). Je ne remercierais jamais assez mes
parents pour avoir assuré comme ils l'ont fait par la suite!

Le chien a développé de nombreux problèmes :
-kists (?)
-troubles comportementaux (vis à vis de la nourriture, notamment ...)
-yeux opaques
-pierres à la vésicule
-problèmes dentaires
-problèmes d'éducation (18 mois pour qu'il devienne propre...)
-problèmes respiratoires

Je continue?

Il lui aura fallu plusieurs opérations pour qu'il survive dont une expérimentale (pour les pierres à la vésicule). Autant dire qu'on a eu de nombreuses frayeurs! HEUREUSEMENT, mes parents (merci
merci merci!) étaient conscients en allant là bas et en "cédant" (ils comptaient en prendre un malgré tout) face à mes pleurs qu'ils devraient assumer ce chien durant des années et faire le
nécessaire pour lui. Parce que, pour ceux qui n'en sont pas conscients, ça a représenté plusieurs centaines d'euros à devoir débourser à plusieurs reprises, des visites chez le véto en urgences,
des recherches, le placer dans des centres spéciaux (et c'est pas facile de laisser son toutou à un chirurgien sans pouvoir rester avec), bref, c'est pas une partie de plaisir, ni pour le chien ni
pour les maitres!

Toute cette tartine de ma vie (lol) pour conclure que malheureusement ce ne sont pas des légendes : ces animaux sont en mauvais état, ils sont pour la plupart destinés à recevoir de nombreux soins
durant leur vie... Est-ce humain d'engendrer tout ça? Pour du "commerce"?!? (Oui j'ai honte que nos semblables puissent faire ça...).

Aujourd'hui ma boule de poils a 12 ans et demi, il est dynamique et en vie, mais à quel prix? On s'est souvent demandé si on ne s'acharnait pas sur lui, parce qu'on nous disait autour de nous "Mais
si cette opération est celle de trop? S'il ne survit pas?", "Mais c'est expérimentale! Et s'il meurt tu vas casquer pour rien!" (oui on a osé nous dire ça! Ce chien m'accompagne depuis plus de la
moitié de ma vie et on a osé me dire qu'on allait payer pour RIEN?! Misère...).

Ca fait maintenant plusieurs années (4 ans) qu'il vit sa petite retraite tranquillement, tout a été rafistolé, et je ne regrette pas un instant (ni mes parents) qu'on ait tenté ces opérations, mais
il faut aussi avouer que sur le moment c'est pas facile, parce qu'il faut rester conscient qu'on ne doit pas s'acharner pour rien, que l'animal souffre aussi à chaque fois (une opération = une
anesthésie, la chirurgie, la convalescence...). Ca pose quand même un cas de conscience, il faut le souligner aussi...