L'Oréal version journaliste - Matières premières testées

Publié le par Chiarastory

En cochant "journaliste" à la place de "consommateur", la réponse n'est plus la même.

"Bonjour, Depuis 1989 L'Oréal n'a plus recours à l'animal de laboratoire pour l'évaluation de ses produits cosmétiques finis. S'agissant des ingrédients chimiques, la réglementation européenne et les différentes réglementations nationales exigent que les fournisseurs de ces ingrédients conduisent les tests nécessaires pour garantir leur innocuité et leur sécurité. L'Oréal a déployé depuis plus de 20 ans des efforts importants pour rechercher, développer et faire valider des méthodes alternatives aux tests chez l'animal de laboratoire.Au-delà des progrès déjà accomplis, la recherche industrielle et universitaire doit relever un défi majeur dans les années à venir : développer, et faire valider par les autorités réglementaires compétentes, de nouvelles méthodes alternatives pour l'évaluation des ingrédients chimiques dans les domaines de toxicologie où ces méthodes n'existent pas encore. L'Oréal soutient totalement l'objectif d'une élimination des tests sur l'animal de laboratoire. L'Oréal est membre actif du Partenariat européen pour le développement des méthodes alternatives, mis en place par la Commission européenne en novembre 2005, et s'engage à faire tout son possible, dans son domaine de compétence, pour promouvoir ce programme auprès de l'ensemble des acteurs industriels. La récente acquisition de la société d'ingénierie tissulaire Skin Ethic témoigne de ce souci permanent et confirme le rôle de leader de L'Oréal dans le domaine de la recherche sur les méthodes alternatives.

Espérant avoir répondu à vos questions, nous restons à votre disposition pou
r toute autre information que vous souhaiteriez obtenir. Cordialement, L'Oréal Recherche"

Conclusion : La boycott dont L'Oréal a été victime à l'étranger, notamment en Angleterre, pour ses tests sur animaux auraient donc eu un impact sur la politique du groupe ? On imagine que c'est la possibilité de voir les tests sur le vivant interdits, qui motive le groupe L'Oréal à rechercher du côté des méthodes alternatives.

Rappelons qu'une loi a été proposée en 2008 au niveau européen, pour interdire les tests d'ingrédients sur les animaux, et que la France, sous la pression de L'Oréal a été le seul pays à s'y opposer... Mais ça, L'Oréal ne le dira pas au consommateur, encore moins aux journalistes...


 

Commenter cet article